Connectez-vous S'inscrire

Filière Bilingue



Filière Bilingue
Les élèves en CM2 Bilingues intègrent la 6éme Bilingue de façon automatique

L’enseignement du corse est mis en place systématiquement dans toutes les divisions de sixième et cinquième.
Il figure à leur emploi du temps, indiqué à la rentrée.

Au moins 9 h hébdomadaire d’enseignement sont données en langue corse y compris les cours de langue corse.
Les familles qui demandent que leur enfant ne suivent pas ces cours doivent l’indiquer expressément au chef d’établissement.
La période où cette démarche est possible est fixée par l’établissement. Elle ne peut se prolonger au-delà du 1er novembre.
De même la mise en place d’une période d’essai est fixée par l'établissement.

L’inscription des élèves en 6éme vaut aussi pour la 5éme, l’inscription en 4éme pour la 3éme.
L’abandon est possible à la fin de la 6éme ou de la 4éme, doit se faire sur demande écrite de la famille, et par décision pédagogique du dernier conseil de classe de l’année en juin. Il ne peut en aucun cas s’effectuer à la rentrée, moins encore en cours d’année, sur seule décision de la famille.

La bonne gestion et le travail pédagogique régulier supposent qu’un enseignement facultatif devient obligatoire pour ceux qui l’ont choisi et pour le temps prévu.

Le Mot de Mme CRUCIANI, Professeur de Langue & Culture Corses

"Afin de pallier les difficultés d’une jeunesse que l’on sait privée de repères, l’Académie de Corse préconise l’adaptation des programmes aux réalités régionales. Les élèves doivent, donc, bénéficier d’un enseignement sérieux sur leur cadre de vie (environnement, culture, histoire, géographie…) qui leur permettra une véritable compréhension du présent. Les textes stipulent qu’il faut « s’ancrer pour mieux s’ouvrir » ; en effet, la connaissance de soi et de son milieu est indispensable pour l’acceptation des autres et l’ouverture sereine au monde moderne.

A ce titre, l’apprentissage de la langue et culture Corses représente un atout majeur pour les jeunes :
►en premier lieu, l’étude du milieu local, du patrimoine naturel, culturel et historique permet à l’élève de mieux apprécier et comprendre son environnement, d’avoir des repères précis au sein de la société dans laquelle il évolue et donc, développe sa curiosité et sa créativité.
►en second lieu, il permet de développer les aptitudes linguistiques de l’élève et l’incite à une pratique bilingue, voire plurilingue, tout à fait souhaitable dans le cadre de l’ouverture sur l’Europe. De plus, la nature même de cette langue (d’origine latine) fait qu’elle ouvre l’accès aux langues et cultures méditerranéennes et facilite donc, les échanges avec les pays voisins (Espagne, Italie, Portugal, Sardaigne mais aussi Roumanie et même Amérique latine…), ce qui est naturellement source d’enrichissement intellectuel et moral.
►Enfin, cet enseignement a un intérêt social évident : sa connaissance et sa pratique contribuent à resserrer les liens entre les générations et à renforcer la cohésion entre les habitants de l’île, quelle que soit leur origine.

Aidons les jeunes à s’épanouir dans l’Europe de demain : une Europe des langues et des cultures respectueuse des diversités qui sont sources de richesse « Diversità faci ricchezza »"

Publié le 08/04/2018 | Lu 1335 fois