Adaptation Scolaire et Scolarisation des élèves Handicapés en Corse du Sud

Dépistage


::: Introduction

Le regard du professionnel de l’enseignement, qu’est le maître de la classe, conjugué à celui des membres du Rased, permet de repérer les élèves présentant des signes d’alerte. Il est alors indispensable que, dès ce moment, soient engagés avec les parents les échanges nécessaires afin de les informer et de les associer aux démarches d’aides entreprises au sein de l’école.
À partir de ce repérage, un médecin de PMI ou un médecin de l’éducation nationale, selon l’âge de l’enfant, effectue un dépistage qui peut intervenir dès la maternelle. Un second dépistage sera organisé dans les mêmes conditions, auprès des enfants de 5-6 ans, par le médecin de l’éducation nationale.

À l’issue des investigations réalisées en milieu scolaire, les parents sont invités, si nécessaire, à consulter pour leur enfant des professionnels de santé afin qu’un diagnostic soit établi. Ce diagnostic, pluridisciplinaire, s’appuie toujours sur un bilan médical, orthophonique et psychologique.

Ces bilans peuvent être faits en ville auprès de professionnels de santé ou, pour les cas complexes, dans des centres de référence hospitaliers dont la liste établie par la direction de l’hospitalisation et de l’organisation des soins (DHOS) sera régulièrement publiée par le Comité français d’éducation pour la santé (CFES.

Le diagnostic de dyslexie doit être le fait d’un professionnel. En effet, les troubles de l’apprentissage et les troubles présentés par les dyslexiques sont très proches pour des causes différentes et nécessitent des remédiations différentes.

::: Aller plus loin
Troubles du langage oral et écrit : Comment les prendre en compte ?

Langage : compétences attendues, signes d’alerte, axes de travail

Rédigé par JLM IEN_ASH le 24/03/2009 à 11:16