Amazonie - tome 1

de Leo (Auteur), Rodolphe (Auteur), Marchal Bertrand (Illustrations)



Amazonie - tome 1

   Présentation de l'éditeur

1949, au Brésil. Alors qu'il longe un bras de l'Amazone en pirogue, un photographe arrive dans un dispensaire anglais tenu par un révérend. Avant de mourir, il lui confie d'étranges photos. Le révérend les apporte au consulat anglais, à Manaus, la capitale de l'Amazonie : sur l'un des clichés, on distingue une créature qui semble n'avoir rien d'humain... Il n'en faut pas plus pour alerter le MI6 et son agent spécial miss Austin !
 

   Biographie de l'auteur

De son véritable nom Luis Eduardo de Oliveira, Leo est né à Rio de Janeiro (Brésil) en 1944. Passionné de dessin, il entre à l'université pour y suivre des études d'ingénieur. En 1968, après avoir obtenu son diplôme, il milite activement au sein de la gauche étudiante. En 1971, il quitte le Brésil pour échapper à la répression de la dictature militaire. Il s'installe au Chili, puis en Argentine, avant de revenir clandestinement dans son pays, à São Paulo, en 1974. Il renonce alors à tout engagement politique et décide de se consacrer au dessin. Il commence sa carrière d'illustrateur au sein d'une entreprise américaine. Au bout d'un an, lassé de ce travail alimentaire, il propose ses illustrations à différents journaux. Sa première bande dessinée, une histoire de science-fiction, est publiée dans la revue O Bicho' au milieu des années 1970. À la même époque, il découvre la BD européenne dans les pages de Pilote' et de Métal hurlant'. Coup de foudre immédiat ! Décidé à tenter sa chance en France, il s'installe à Paris en 1981. Mais le succès se fait attendre. Malgré quelques récits publiés dans L'Écho des savanes' (1982) et Pilote' (1985), il se voit contraint de travailler pour la publicité. Le déclic se produit en 1986 : Jean-Claude Forest, le créateur de Barbarella, lui propose de dessiner des histoires réalistes pour le magazine Okapi'. En 1989, Leo illustre la vie de Gandhi dans un album publié par Centurion. L'une de ses histoires attire l'attention du scénariste Rodolphe, qui lui confie le dessin de "Trent" (Dargaud), sa nouvelle série. Le premier album, "L'Homme mort", paraît en 1991. Cette fois, la carrière de Leo est lancée. Deux ans plus tard, en 1993, il réalise un vieux rêve : il publie le premier des cinq tomes d'"Aldébaran" (Dargaud), saga de science-fiction...

Source : amazon

Rédigé par Xavier Casciani le Lundi 14 Octobre 2019 à 20:01 | Lu 246 fois